Historique du

lechenail.ca - lechenail.com - lechenail.net - lechenail.org

 

Administration
Bienvenue ! Login
«Ténacité», un collectif présenté au Chenail jusqu’au 29 mai
Le Carillon, mercredi 21 mai 2008

«Ténacité», un collectif présenté au Chenail jusqu’au 29 mai
par chantal.quirion@eap.on.ca

Elles ont entre 17 et 75 ans et partagent la même passion : la peinture à l’huile. « Ténacité », une exposition collective des élèves de Violaine Brunet, est présentée au centre culturel Le Chenail jusqu’à la fin du mois. Rappelons que le centre est maintenant situé à l’angle des rues James et Higginson.

Dans cette nouvelle salle très spacieuse, les élèves de Mme Brunet présentent les toiles qu’elles ont réalisées cette année dans le cadre des cours qu’elles ont suivi avec l’artiste de Hawkesbury-Est. Pour la plupart, cette exposition est leur première et c’est avec beaucoup de fierté qu’elles recevaient les visiteurs lors du vernissage qui s’est tenu le 9 mai dernier.

Elles sont : Denise Chartrand, Nicole Desjardins, Danielle Duval, Valerie Fraser, Marthe Gagnon, Thérèse Hoffman, Gisèle Lécuyer, Lise Lemay, Jeanette MacDonald, Lyne Presseault et Danie Roussin. Quelques œuvres de Mme Brunet sont intégrées au collectif.

Paysages, natures mortes ou portraits, plusieurs sujets sont réunis dans cet ensemble, à qui la touche personnelle de chacune apporte beaucoup de variété.

Considérant aussi que certaines d’entre elles n’avaient encore jamais tenu un pinceau, Ténacité prend alors tout son sens. Il faut croire en ses capacités et s’appliquer de tout son cœur, indique Mme Brunet.

Engagée, celle-ci suit l’évolution de ses élèves avec beaucoup d’attention et partage avec elles leurs réussites.

«Je suis tellement fière, Danie qui n’a que 17 ans vient d’être acceptée en Arts à l’Université d’Ottawa. Comme professeur, je dois avouer que ça fait un petit velours.»

Ainsi, Danie Roussin, la plus jeune du collectif, poursuivra sa route à l’université, soit trois ans après ses débuts avec Mme Brunet. Déjà à quatorze ans elle avait envie de cultiver cette soif d’expression et d’acquérir les techniques nécessaires pour y arriver.

À l’extrême, la doyenne âgée de 75 ans, Jeannette MacDonald n’envisage pas faire carrière mais cela ne l’empêche pas d’éprouver autant de satisfaction lorsqu’elle arrive à transmettre ses émotions à la toile.

«C’est ma plus fidèle, indique Mme Brunet. En trois ans, elle n’a manqué que deux cours et c’est parce qu’elle était très malade.»

Sincère, Mme MacDonald mentionne qu’elle a commencé à peindre après avoir perdu sa fille. Cette nouvelle occupation lui a permis de se concentrer sur quelque chose de positif qui lui apporte beaucoup. Souvent, elle choisit ses sujets en fonction de ses petits-enfants à qui elle fait cadeau de son labeur.

«J’ai fait beaucoup de loups, un panda et maintenant des chats et des chiens. Je pense que je vais trouver l’été long car il n’y a pas de cours.» Un grand rêve

Il y en a d’autres, comme Gisèle Lécuyer, qui réalisent ainsi un grand rêve.

«Ça fait 26 ans que j’ai mon équipement et que j’attendais pour prendre un cours. C’est vraiment un beau passe-temps.»

Danielle Duval, pour sa part, le fait pour le plaisir et la détente. Elle maîtrisait déjà la technique de l’acrylique et avait envie de connaître celle de l’huile. Une très belle expérience, dit-elle. Ce medium lui laisse plus de temps pour peaufiner les détails. C’est différent, dit-elle.

Toutes, parce que cette année, Mme Brunet n’a pas d’hommes parmi ses élèves, quoique ce n’est pas toujours le cas, ont franchi un grand pas en acceptant de laisser le regard du public se poser sur leur travail. Créer est une chose mais exposer en est une autre qui amène l’artiste à passer à un autre stade. Mme Brunet, consciente du processus, n’hésite pas à mettre ses élèves sur la sellette. Depuis qu’elle enseigne, Violaine Brunet a accompagné au moins 150 élèves dans leur démarche. Son medium de prédilection est l’huile mais dès l’automne prochain elle compte offrir un nouveau programme, le portait au crayon. D’ici là, on peut visiter l’exposition «Ténacité», du lundi au vendredi de 9h à 16h, au centre culturel Le Chenail.

 Télécharger cet article au format PDF
 

Haut de la page
 

Accueil Articles Événements Liens Annonces Discussions Mon Portail Devenir Membre Administration

Copyright © Jean Jolicoeur. Tous droits réservés.